Trois policiers de la brigade anticriminalité ont été visés par des mortiers lors d’une intervention à Bonneuil dimanche 25 juillet dernier à 19 heures. Un policier a été brûlé au dos, deux autres aux tympans et six individus ont été interpellés. Gérald Darmanin dénonce une tentative d’assassinat.

Sur le même thème : Carcassonne : agressions et menaces d’un individu sur des policiers

Une intervention pour rodéo urbain qui dérape

Contacté pour un rodéo sauvage de motos à Bonneuil (94), une équipe de trois policiers de la BAC de Créteil se rend directement sur place afin de mettre fin aux agissements des jeunes délinquants. A l’arrivée des policiers aux alentours de 19 heures, le véhicule est pris à parti par plusieurs individus. Ces derniers, dans un acte de sauvagerie, ont tiré des mortiers de feux d’artifice contre le véhicule banalisé des policiers.

Après quelques tentatives, un mortier parvient à rentrer dans la voiture et enfume l’habitacle. Les policiers, contraints de sortir, essayent d’interpeller les individus à l’origine du mortier tiré. Toutefois, un policier est brûlé au dos et deux autres aux tympans. A la suite de cette agression, des renforts ont été appelés pour porter secours aux policiers blessés et procéder aux interpellations. L’enquête est toujours en cours afin de trouver l’auteur du tir de mortier.

Une agression révoltante, Gérald Darmanin dénonce une “tentative d’assassinat”

Après cette agression sur les trois fonctionnaires de police, Linda Kebbab, déléguée nationale du syndicat Unité SGP Police-Force ouvrière, a publié une vidéo des faits sur Tweeter. On y voit le mortier tiré dans le véhicule des policiers, immédiatement enfumé après quelques secondes.

“Leur courage, dimanche, montre qu’il n’y a pas de quartier perdu et que les policiers sont partout”

Gérald Darmanin lors de son déplacement à Créteil lundi 26 juillet

S’étant rendu sur place, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a félicité et exprimé tout son soutien à ces “courageux” policiers. Ces rodéos urbains, “casse-têtes et casse-pieds pour les concitoyens des quartiers populaires” représentent 50% de trafic de drogue et 20% de rodéos urbains en plus à Créteil. Il dénonce une “véritable tentative d’assassinat” contre les membres des forces de l’ordre.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici