Un homme de 27 ans a été placé en détention provisoire à Carcassonne (11) pour menaces et violence envers des policier à Noël et au nouvel an. Censé être jugé en comparution immédiate ce lundi 4 janvier, son procès a été reporté à la fin du mois

Des faits remontant à Noël

L’individu avait été interpellé la première fois le 24 décembre dernier après avoir voulu forcer l’entrée dans une chambre d’hôtel. Immédiatement contacté par le client, la police était intervenue. Un des policiers venus l’interpeller avait été agressé, occasionnant à celui-ci, 5 jours d’interruption de travail temporaire (ITT).

Ainsi, l’individu avait été placé en garde-à­-vue avant d’être relâché.

La semaine suivante au nouvel an, l’individu a une nouvel fois été arrêté, cette fois-ci pour état d’ivresse sur la voie publique. Alors qu’un policier lui passait les menottes au poste, ce dernier l’aurait violemment agressé.

Je vais revenir devant le commissariat, et je vais tous vous tuer” cite le Midi Libre.

Une fois encore, 6 jours d’ITT ont été prescrit au gardien de la paix. L’individu âgé de 27 ans est depuis aux main de la justice en dans l’attente de son jugement.

Une comparution immédiate repoussée à la fin du mois

Placé en comparution immédiate ce lundi 4 janvier, le Toulousain de 24 ans a demandé lors de son audience, un délai supplémentaire afin préparer sa défense, comme la loi l’y autorise. Ainsi, il sera jugé à la fin du mois, normalement prévu pour le 25 janvier.

Une assignation à résidence chez ses parents situés à Toulon avec surveillance électronique a été demandé par son avocate, Me Anne Matéo mais sans résultat. Le tribunal a en effet préféré garder le suspect en détention jusqu’à la date du jugement.

Un alcoolique déjà condamné

“Je ne bois pas tous les jours, mais j’ai tendance à m’énerver quand je bois troP”

Lors de sa seconde garde-à-vue, une brève expertise psychiatrique permet de déceler la présence de troubles de la personnalité ainsi que des troubles structurels. Grand consommateur d’alcool, le suspect vit encore chez ses parents avec sa femme et son enfant. Etant sans activité professionnelle, ce dernier boit beaucoup et ne manque pas de le dire.

Les nombreuses condamnations de ce dernier entre 2010 et 2019 ne jouent pas en sa faveur, ce dernier étant récidiviste sur la plupart des condamnations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici