VOYAGE EN THAILANDE, du 8 novembre 19 novembres 2023,

0
430

PAYS DES TEMPLES

 ET DES PETITS MARCHES

Alain THEVENET a organisé en novembre un voyage en Thaïlande par l’intermédiaire de l’agence de voyage l’Echappée Belle. Nous étions une quarantaine de retraités de l’UNRP, des membres bienfaiteurs ainsi que des membres sympathisants de toute les régions de France pour découvrir ce pays aux contrastes étonnants.

Nous nous sommes tous retrouvés à Paris le 8 novembre 2023 à l’aéroport Charles de Gaulle à 7h00 ou nous avons effectué les formalités d’enregistrement et avons pu embarquer à bord d’un A 380

Arrivés à Bangkok après un voyage d’une douzaine d’heures avec escale à DUBAI, nous avons été accueilli par notre guide « PONK » et avons commencé notre découverte du pays  par une balade en pirogue dans les célèbres canaux – les klongs-   La 1ère visite de Bangkok en bateau  nous permet de découvrir les maisons sur pilotis et également les varans paressant au soleil.

Nous avons continué par la visite du temple WAT ARUN, de style khmer, dénommé ainsi pour rendre hommage au dieu Indien de l’aube « Aruna » le temple royal  est le plus célèbre de la Thaïlande il est entièrement recouvert de céramiques chinoises.

Nous nous sommes ensuite rendus au grand marché aux fleurs de Bangkok ou viennent s’approvisionner les restaurateurs et hôtels.

Après un dîner street foot enfin nous retrouvons notre hôtel après une journée bien remplie.

Départ le lendemain de bonne heure pour l’insolite marché de MAE KLONG, installé sur une voie ferrée traversée par un train plusieurs fois par jour ! A chaque signal d’approche en moins de deux minutes les étals se vident et se rangent alors qu’elles étaient au préalable bondées de monde.

Nous avons ensuite fait un arrêt dans une sucrerie de fleurs de coco et  avons visité en pirogue le marché flottant de DAMNOEN SADUAK, bruyant et animé … une expérience inoubliable !

Temps libre pour la découverte du marché avec ses étals de fruits, légumes et surtout de vêtements

Une expérience insolite nous attendait le soir : pour remonter vers le Nord, nous avons pris un train couchettes de nuit, à 40 dans un wagon-dortoir, bordé des deux côtés par des couchettes superposées en vis-à-vis, sans compartiment. Un voyage …. comment dire …. pittoresque, typique, authentique,..  Conclu pour beaucoup par une nuit blanche, mais dans une très bonne ambiance. Une aventure qui restera également dans nos mémoires.

un voyage un peu chaotique dans le temps qui nous a amenés le lendemain au site du temple WAT CHALOEN PHRA KLOT, situé à 1000 m en haut de la montagne, que nous avons pu découvrir après une escalade de 800 marches dans une nature luxuriante et un trajet en pick up.

Nous avons donc particulièrement apprécié ce soir-là le confort de l’hôtel GOLDEN PINE, où chacun avait un petit chalet en bois dans un immense parc arboré. (mais hélas pour certain avec la compagnie de petite souris…..)

Notre voyage nous a amenés ensuite au TRIANGLE D’OR, région commune de la Birmanie, du Laos et de la Thaïlande, pays de l’opium. Visite ensuite du TEMPLE BLANC à CHANG RAI, une merveille d’architecture d’une blancheur immaculée, symbole de pureté du bouddhisme, toute en finesse et dont certains éléments nous faisaient penser à de la dentelle.

Nous avons ensuite visité un camp de protection des éléphants. Des éléphants blessés ou vieillissants y sont recueillis et soignés. Nous avons pu les nourrir, les laver et les accompagner dans la rivière. Il faut savoir que l’éléphant est un symbole de la Thaïlande. Il a toujours été d’une aide précieuse pour le peuple thaï et leur a servi d’outil de travail, de déplacement et de combat. Quelle ne fût pas la surprise des armées napoléoniennes de se trouver face à face avec des soldats thaïs armés de sabres mais … à dos d’éléphants !

La Thaïlande, pays de l’éléphant mais aussi du business et des petits marchés …  Les marchés y sont omniprésents et le marchandage de mise. Nous nous y sommes adonnés avec joie et sommes repartis les valises pleines d’écharpes en soie, de sacs et de vêtements imprimés de petits éléphants, bonnes affaires, ou non – le prix affiché et avant négociations d’un article identique pouvant varier de 40 à 280 bats suivant le marchand et l’endroit ! CHIANG MAI et ses petits villages artisanaux nous ont offert un vaste choix de soieries, de pierres précieuses et d’objets en bois ou en laque.

La Thaïlande, pays des temples et des bouddhas… Les temples sont partout, grands ou petits, blancs, rouges et or, et les bouddhas gigantesques. SUKOTHAI, ancienne capitale de Siam aux 13ème et 14ème siècles et à la pointe de la technologie à l’époque, nous en a offert un autre style, le style thaï, avec le temple WAT MAHATHAT et son immense bouddha assis de 9 mètres entouré de douves. C’est à SUKOTHAI que l’alphabet thaï a été créé par le roi RAMA KHAMHAENG, considéré comme le père fondateur de la nation thaïlandaise.   Le temple WAT PHRA SRI RATANA MAHATAT à PHITSANULOKE et son bouddha assis en bronze poli à la coiffe en forme de serpent, ont précédé notre visite d’AYUTTHAYA, l’ancienne capitale de Siam du 14ème au 17ème siècle, comparée à Paris à l’époque tant par sa taille que sa richesse, mais rasée en 1767 par les birmans. 15 ans plus tard, la nouvelle capitale était établie plus au sud, celle que nous connaissons aujourd’hui : BANGKOK.

La Thaïlande, pays du singe … Nous avons fait une halte surprenante à LOPBURI, surnommée la « cité des singes » du fait du nombre impressionnant de macaques qui fourmillent dans la ville. On les trouve pendus aux câbles électriques, devant les boutiques et même sur le toit de notre car ! Des immeubles entiers en sont infestés, occasionnant au passage beaucoup de nuisances pour ses habitants car ils peuvent être agressifs et chapardeurs.  A LOPBURI, nous avons visité également le sanctuaire de PRANG SAM YOD, du style khmer, un temple hindou devenu bouddhique.

La visite du Cimetière des Alliés au pont de la Rivière KWAI a suscité des moments d’émotion devant les tombes des 16 000 prisonniers de guerre anglais, américains, néerlandais et indiens, qui ont perdu la vie dans des conditions atroces, en construisant, avec 180 000 civils thaïlandais, le chemin de fer qui devait relier la Birmanie à la Thaïlande à travers la jungle et la roche, le long de la rivière Kwai.  100 000 personnes n’ont pas survécu.  Nous avons pris le « train de la mort » pour en effectuer un tronçon jusqu’à KANCHANABURI, où nous avons déjeuné dans une atmosphère bucolique, le long des berges de la rivière Kwai. La veille, nous avions dîné à bord d’un radeau en bambou qui nous a amenés sous le fameux pont, tristement célèbre.

Notre destination finale était CHA AM, station balnéaire familiale au sud-ouest de Bangkok, où nous avons pu nous reposer en attendant notre départ pour Paris, deux jours plus tard, la mémoire pleine de belles images et de bons souvenirs.

Mais avant cela, nous avons clôturé notre voyage avec un dîner-croisière sur le fleuve à Bangkok, où nous avons pu admirer du bateau le palais royal et le WAT PHO, qui abrite le fameux bouddha couché.

A 23 heures départ vers l’aéroport de Bangkok (heure locale) pour un embarquement à 2 heures en direction de Paris via Dubaï et une arrivée à 13h10 heure locale.

Un tout grand merci aux organisateurs de ce voyage très réussi, Alain THEVENET et Philippe DELAUNAY qui ont mis tout leur cœur et toute leur énergie dans la réussite de cette nouvelle aventure.

Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain voyage destination à déterminer ;