LES COMMERÇANTS NON-SALARIES VONT PERCEVOIR JUSQUE 6 000€ DU GOUVERNEMENT A LA SUITE DES EMEUTES

0
294
Versement de 6000€

Les salariés des commerces vandalisés, cassés, volés sont protégés par le dispositif d’activité partielle, mais les commerçants ne percevant pas de salaire vont être indemnisés par Bercy.

Des centaines de commerces ont été fortement touchés par les émeutes de  fin juin, à la suite du décès de Nahe à tel point qu’il était impossible de continuer de travailler. Bercy a donc mis en place un fonds d’aide pour ces commerçants qui ne se versent pas de salaire.  

Cette aide financière peut atteindre jusque 6 000 euros !  

Il y a plusieurs paliers qui permettent de débloquer des sommes : 7 jours de fermeture du commerce : 3 000 euros, 15 jours de fermeture : 5 000 euros et au-delà, 6 000 euros. 

La procédure est simple : il faut déposer la demande d’indemnisation sur le site de l’Urssaf, avec une copie de la plainte déposée, la déclaration de l’assurance et une preuve que le commerce est bien fermé.  

Par ailleurs, une référente nationale est là pour aider les commerçants dans leurs démarches, notamment auprès des compagnies d’assurance. 

Si le dossier du commerçant est complet et correct, l’aide financière est disponible sous 10 jours. Le gouvernement précise qu’il ne s’agit pas d’un prêt, mais bel et bien d’une aide non-imposée et non-chargée. 

“C’est une volonté de répondre aux inquiétudes des commerçants indépendants dans leurs problèmes de trésorerie et avec les assurances qui ne couvrent pas tous les frais, explique-t-on du côté du cabinet d’Olivia Gregoire. Il ne s’agit pas d’un engagement supplémentaire pour les finances publiques puisque ce fonds existe déjà, il avait été activé durant le Covid.”

En outre, le gouvernement, dans un souci de maintenir l’activité des commerces touchés, a annoncé l’étalement des charges générales, un aide auprès des compagnies d’assurance et le paiement de l’activité partielle des salariés travaillant pour les commerces incapables de reprendre une activité dans l’immédiat.

Photo de NFT CAR GIRL sur Unsplash