Soutien Commando est une association créée pour nos opérateurs des forces spéciales et pour les commandos exposés en première ligne sur les théâtres d’opérations extérieures. Bien que certaines unités de la Police Nationale ne fassent pas partie du COS, certaines participent tout de même à des opérations à haut risque à l’étranger. “Ils nous défendent, nous les soutenons”, telle est la devise de l’association patriote.

Du champagne pour les policiers du RAID et de la BRI

Policiers du RAID - Instagram Soutien Commando
Policiers du RAID exposant fièrement le drapeau de leur généreux donateur

Tandis que des policiers fêtent le nouvel An, Pâques ou des anniversaires en France en famille ou entre camarades, d’autres sont détachés à l’étranger. C’est le cas des hommes du RAID qui ont passé les vacances d’été, la nouvelle année ou qui passeront Noël à l’étranger, loin de leurs proches. Déployés à l’étranger lors d’OPEX ou pour des missions d’ordre diplomatique, le RAID peut se voir attribuer comme missions, la protection de citoyens, des ambassades Françaises ou l’escorte de ressortissants. De cette manière, les policiers de cette unité d’élite se sont vu attribuer la mission d’évacuer les ressortissants Français d’Afghanistan en août dernier. L’unité effectue également des missions de formation auprès des forces de police étrangères, tout comme la gendarmerie auprès de policiers et gendarmes étrangers.

Cette dimension de ne pas pouvoir rentrer à la maison le soir, Simon Marzouk, le président de l’association, l’a très bien compris. De là est né le mantra de l’association : “Soutenons-les… mais soutenons les concrètement”.

Loin de chez eux, les policiers peuvent cependant compter sur l’association pour leur apporter du réconfort en temps de fête. A plus de 6 000 kilomètres de la capitale, les hommes de l’unité d’élite peuvent compter sur du vin, des gourmandises, du foie gras, du champagne, du saucisson ainsi que sur des accessoires de fête pour célébrer la nouvelle année ou d’autres évènements.

Comme le montre la photo de remerciements des gendarmes du GIGN, tout est bon pour passer le meilleur moment possible loin de la maison mais tout en restant proche du pays. Chaque année, ce sont des dizaines de policiers, Gendarmes et militaires qui sont déployés en opération extérieure.

Soutien Commando, une histoire d’amitié

Tout part d’une histoire d’amitié, une bande d’amis organise une cagnotte Leetchi pour leur camarade militaire, déployé en première ligne. Celle-ci récolte 800 euros. Ils envoient ainsi plusieurs colis pour leur camarade mais aussi aux membres de l’unité de ce dernier. Pour remercier Simon et ses amis, le militaire leur envoie une photo de lui et de ses frères d’armes, gâtés, ainsi qu’un mot de remerciement.

Une reconnaissance de la part des militaires qui va donner à Simon et ses d’amis l’idée d’institutionnaliser leur aide en 2018 en créant l’association “Soutien Commando”.

Des colis pour des commandos fortement exposés au danger

L’association a pour but de collecter des dons et d’en faire profiter les commandos des groupements de commandos parachutistes (GCP) et des unités de forces spéciales (FS). En première ligne en raison des missions confiées à ces unités, les opérateurs ressentent vite le sentiment d’éloignement de la maison. C’est alors que l’association entre en action.

Trois à quatre fois par an, grâce à de généreux donateurs patriotes, des colis sont envoyés aux quatre coins du monde aux opérateurs de GCP et des FS. Que ce soit des commandos marine, des aigles du CPA10, des membres du 1er RPIMA ou du 1er RCP, les cadeaux sont les mêmes pour tout le monde. Les envois sont composés uniquement de produits de qualité, quitte à ce que les colis coûtent plus cher. Un point indiscutable pour le président Simon Marzouk. “On pourrait mettre 10 000 bonbons à l’intérieur de chaque colis mais le but est qu’ils se fassent plaisir et qu’on leur apporte du réconfort avec des produits de qualités” explique-t-il.

Pour le plus grand plaisir des opérateurs, ces colis contiennent :

  • Des bouteilles de champagne
  • Des bouteilles de vin
  • Du jambon
  • Des confiseries
  • Du foie gras
  • Des barres nutritives
  • Des accessoires de fête

Enfin, chaque colis s’accompagne d’un drapeau de l’association avec lequel les membres des unités posent. Un rituel de remerciements que l’association expose fièrement sur son compte instagram et facebook.

Après les GCP et les forces spéciales, le RAID

Soutien Commando est une association destinée à améliorer le quotidien des hommes des GCP et des unités de forces spéciales, des hommes directement au contact de la mort de par leurs missions à haut risque.

Ce n’est que récemment que l’association a décidé de s’orienter vers d’autres unités d’élite. C’est le cas du GIGN, de la BRI et du RAID. N’étant pas issus d’un GCP ou d’une unité spéciale, les policiers détachés à l’étranger se voient régulièrement exposés au danger en protégeant des ressortissants Français, des hautes personnalités, des structures sensibles ou en formant des unités de police locales.

Opérant en zones hostiles, les hommes du RAID sont aussi soumis à la distance de leur foyer et de leurs proches. C’est pourquoi l’association a décidé de partager les dons avec ces policiers formés aux techniques commandos et à la libération d’otages. Des hommes prêts à “servir sans faillir” en France mais aussi aux quatre coins du monde.

Cette initiative de s’ouvrir aux unités non issues du COS n’est toutefois pas récente. Par le passé, Soutien Commando avait déjà apporté son soutien à ces unités avec l’aide de Soutien FDO, habituelle bienfaitrice des unités d’élite opérant sur le territoire national.

Une volonté de renouer un lien civils-militaires

Il y a une séparation qui est totale”, tels sont les mots qu’emploie Simon Marzouk, pour décrire la relation entre les Français et ses militaires. Alors que l’image de la “grande muette” se fait de plus en plus vieille, Simon Marzouk tient à montrer aux soldats français, par le biais de Soutien Commando, que ce sont les Français et Françaises qui sont à l’origine de ces dons. Même si certains donateurs s’avèrent être des militaires retraités ou des réservistes, la majorité d’entre eux demeurent des civils.

Ils sont là-bas, non pas pour l’armée, non pas pour gagner du galon ou pour la paie, ils sont là-bas pour nous, pour les civils, pour anticiper la menace terroriste

Simon Marzouk, président et fondateur de l’association Soutien Commando

Bien que de nombreuses associations d’aide et de soutien sont d’initiative militaire telles que le Bleuet de France, Les Ailes Brisées ou encore Terre Fraternité, l’objectif de Simon Marzouk était de créer une association 100% civile. Simon Marzouk ne rêve pas. Il est conscient qu’après des décennies de méfiance entre les Français et le corps militaire, un lien entre les deux sera difficile à renouer. “J’ai l’espoir de faire changer les choses, de faire changer les mentalités, même si ça ne représente qu’un pour cent des choses” se confie-t-il.

Alors que les membres des différentes unités remercient des centaines de donateurs en s’adressant à l’association, Simon Marzouk se rend compte qu’un véritable fossé existe entre civils et militaires Français. “Ça nous a émus car on imaginait avoir une mauvaise image auprès des civils” a-t-il pu lire lors d’un échange avec un commando Français.

Tandis qu’aux Etats-Unis, le mouvement “Thank you for your service” existe, l’association Soutien Commando a pour vocation d’instaurer un second souffle de patriotisme en France. “La sensation de baisser le regard lorsque l’on croise des civils, existe” avoue tristement Simon Marzouk. Une expérience déjà vécue selon quelques militaires.

De simples envois postaux

Pour envoyer les colis, rien de plus simple : la poste. Même si la poste aux armées n’existe plus, Soutien Commando expédie ses colis directement depuis un bureau de poste. Grâce à des envois internationaux, les colis de 25 kilos de l’association peuvent être expédiés à l’étranger. Les envois se font cependant avec des formalités administratives importantes et des procédures rigoureuses auprès de l’autorité militaire.

En plus des frais de douanes coûteux, “il est nécessaire de s’y prendre trois semaines voire un mois à l’avance pour que les commandos reçoivent les colis à temps” explique le président de l’association.

Une association solidaire et 100% transparente

Même si son but premier est de susciter des dons, Soutien Commando se veut également solidaire avec ses donateurs. Celle-ci met en effet en vente des accessoires provenant d’une collaboration avec des prestataires et des adhérents à l’association. C’est le cas par exemple avec “Largo”, un ex-commando marine qui partage, au profit de l’association, des tirages de photos prises en mission, ou encore avec Grands Ducs, un illustrateur indépendant.

L’association envoie également à l’hôpital militaire de Perçy des colis à destination des blessés de guerre. Avec ses donateurs, Soutien Commando se veut 100% transparente sur ses factures et ses donations. Des données administratives sont partagées sur ses réseaux lors de chaque envoi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici