Alors qu’ils tentaient de déjouer un cambriolage à Bassens (33), deux policiers ont été hospitalisés après avoir été renversés par les cambrioleurs. L’un des deux voleurs a pu être interpellé mais le second est parvenu à prendre la fuite.

Sur le même thème : Val-de-Marne : trois policiers blessés par des mortiers lors d’un rodéo urbain à Bonneuil

C’est en déjouant une tentative de cambriolage à Bassens que deux policiers ont été gravement blessés dimanche 10 octobre dernier.

En tentant de forcer l’entrée d’un bar-tabac situé à côté de la mairie, les cambrioleurs sont interrompus par la venue des policiers. Immédiatement, les voleurs prennent le volant de leur berline et s’enfuient, pris en chasse par les policiers de la BAC.

En haut de la côte de la Garonne à Lormont, les policiers dressent un barrage. Un premier véhicule de police est d’abord mis en travers de la route pour bloquer les ravisseurs dans leur élan. Un second véhicule situé en retrait met en place un dispositif de herse dit Stop Stick. Dans leur volonté de s’enfuir, les deux cambrioleurs ne cèdent pas et accélèrent pour passer le barrage. Malheureusement pour ces derniers, la berline percute la voiture des policiers et met fin à leur cavale. Un des deux interpellés parviendra cependant à prendre la fuite. Du côté des forces de l’ordre, deux policiers ont été gravement blessés.

“Chronique malheureusement ordinaire d’un métier pas ordinaire

Communiqué de presse du syndicat Alternative Police Nouvelle-Aquitaine

Pour le secrétaire départemental du syndicat Alliance en Gironde, les deux malfrats “n’ont pas hésité à forcer le barrage en fonçant sur notre véhicule”. Pour lui, aucun doute, il y a une “intention délibérée de blesser des policiers. On voit qu’il y a une montée de la violence dans nos interventions”.

A l’heure qu’il est, l’interpellé âgé de 23 ans a été place en garde à vue et est interrogé pour découvrir l’identité de son complice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici