Le service d’espionnage de l’intérieur Français se dote d’un site internet. Depuis le 6 juillet, il permet de mieux faire connaitre ses missions, d’être plus transparent et également de rendre plus visible ses offres d’emploi.

Sur le même thème : Rennes : un policier de la DGSI retrouvé mort sur le parking du commissariat

La discrétion : atout et fléau pour l’agence

Jeune par sa création en 2014, la DGSI est le fruit d’une fusion entre les Renseignements Généraux (RG) et la Direction de la Surveillance du Territoire (DST). Experte dans le domaine du renseignement intérieur, l’agence de contre-espionnage qui se veut discrète et à certains moments très secrète, rencontre des difficultés à se mettre en lumière. Un problème également dû au mythe des agents secrets, entre James Bond et Big Brother.

J’avais la volonté très claire de démystifier le renseignement

Nicolas Lerner, Directeur de la DGSI

En juin 2021, une enquête d’Harris Interactive pour le ministère de l’Intérieur a permis de démontrer que 85 % des personnes ont entendu parler de la DGSI, mais seulement 37 % savent précisément de quoi il s’agit. Une faible notoriété problématique pour l’agence de renseignement ayant fêté ses 6 ans en avril dernier.

Ce site a pour objectif de faire connaître les missions de la DGSI, les défis auxquels elle est confrontée, mais aussi et surtout les dispositifs d’accompagnement qu’elle propose face aux risques de menace terroriste, cyber ou d’ingérence étrangère”, se doit donc d’expliquer récemment la DGSI dans un communiqué.

Mieux informer pour mieux recruter

Cette stratégie qui pourrait se montrer payante, comme cela a été le cas pour la CIA quand l’agence d’espionnage Américaine a créé son site internet avant de se lancer sur Twitter et Facebook en 2014 puis sur Instagram en 2019.

En octobre 2019, la DGSI a décidé d’optimiser sa communication institutionnelle et se fixe pour objectif de recruter près de 1 200 personnes pour 2024. Le site internet à donc pour but de rendre le service plus visible aux yeux de tous. Moins secrète que la DGSE mais tout aussi discrète, les actions de la DGSI demeurent méconnues du grand public.

Spécialisée dans le renseignement, le contre-espionnage et la cyberdéfense, la DGSI propose ainsi jusqu’à 150 métiers. Toujours selon une étude menée par Harris Interactive en juin, 52 % des Français estiment que les métiers proposés à la DGSI pourraient les attirer mais seuls 1/3 sauraient où trouver l’information sur ces offres d’emploi.

Un site complet pour répondre à la curiosité de tous

Rubriques du site internet de la DGSI – dgsi.interieur.gouv.fr

Sur le site de l’agence de renseignement, nombreuses sont les rubriques permettant de mieux s’informer sur la DGSI et ses pratiques. L’agence met en lumière tout ce qu’il y a à savoir, tant sur le vocabulaire d’espions, son engagement, son cadre légal mais également ses partenaires.

La DGSI explique notamment aux plus jeunes le service de renseignement par le biais d’un musée virtuel permettant de découvrir les métiers de la DGSI, les missions et les gadgets historiques. Des quizz sont également proposer afin de tester les plus jeunes et des vidéos témoignages d’agents de l’ombre sont proposées afin de mieux comprendre leur profession.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici