Sortie le 8 février dernier, la série Paris Police 1900 sort tout droit de l’imagination de Fabien Nury et d’une production Canal+. La série se déroule en 1899, dans une troisième République déchirée entre les nationalistes et les antisémites, suite à l’affaire Dreyfus.

Un fil rouge digne des plus grands romans policiers

Dans cette série policière, le spectateur suit les mésaventures d’un jeune enquêteur de police, embarqué dans une affaire plus scandaleuse qu’elle ne le laisse paraitre. Alors en charge d’une enquête sur un féminicide, le personnage principal, interprété par Jérémie Laheurte, se retrouve plongé au cœur d’une histoire cachant un terrible secret d’Etat.

Habitué aux scénarios policiers (Guyane, La mort de Staline, Vive la France…), Fabien Nury se tourne à nouveau vers une période noire de l’histoire Française : les années 1900. Après Les brigades du Tigre réalisés en 2006, Fabien Nury se renouvelle avec cette mini-série de 8 épisodes, jonglant entre histoire fictionnelle et une sombre réalité.

Affiche de sortie Paris Police 1900 – Canal+

Alors que la République est divisée par l’affaire Dreyfus, la police de l’époque dont les pratiques sont rustiques et parfois brutales, est montrée sans détours. La série parvient à faire la “lumière sur une époque noire”.

Le twitter de la Police inspiré par la série

Par la diffusion de la série sur Canal+, la police nationale a ressorti les archives de l’époque et fourni de nombreuses anecdotes pour comprendre les avancées majeures qui ont permis, à l’époque, une importante modernisation de la police. L’un des acteurs de ces changements a été le préfet de police de Paris Louis Lépine, qui apparait d’ailleurs dans les épisodes.

Comme un télescopage de l’histoire, “Paris Police 1900” est diffusée alors que le “Beauvau de la sécurité” permet de penser la police de demain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici