Un nouveau feu jaune expérimenté pour les piétons

0
449

Un nouveau feu jaune destiné à améliorer la sécurité des piétons va être expérimenté dans 7 villes de France. À l’instar du feu orange pour les voitures, il est destiné à annoncer le passage imminent au feu rouge, encore mal appréhendé par les piétons et les automobilistes. Service-Public.fr vous en dit plus.

L’arrêté publié au Journal officiel du 21 avril prévoit l’expérimentation d’une phase jaune sur le feu piéton destinée à mieux identifier la phase dite « de dégagement ». Un même type d’expérimentation existe déjà dans certaines villes de France (Strasbourg notamment), sous la forme du feu compte à rebours.

Le feu jaune piéton sera expérimenté suivant deux cas de figure :

  • Un feu jaune fixe ;
  • Un feu jaune clignotant.

Dans les deux cas, le feu jaune piéton interdit de s’engager mais permet au piéton déjà engagé de terminer sa traversée en toute sécurité, tandis que le feu rouge piéton interdit de s’engager.

Le dispositif est expérimenté pour une durée de 2 ans dans 7 villes de France : Metz, Nancy, Nantes, Nice, Strasbourg, Toulouse et Versailles.

L’introduction du feu tricolore piéton (vert, jaune, rouge) devrait ainsi permettre d’améliorer la compréhension du temps de dégagement par les automobilistes et de faire mieux respecter l’interdiction liée au feu rouge par les piétons. Pour l’association Prévention routière, la période où « tout est rouge crée une zone de conflit ».

À noter : En agglomération, 40 % des accidents mortels de piétons ont lieu sur un passage piéton.

Textes de loi et références

Photo : Zhen Qiang