Les violences contre les policiers lors des manifestations contre la réforme des retraites explosent : pas moins de 600 blessés

0
390
photo de manifestation

Interrogée par RTL, la directrice centrale des Compagnies Républicaines de Sécurité s’inquiète de l’accroissement des violences à l’égard des policiers.

600 blessés ! Nombre effrayant et déploré par les Compagnies Républicaines de Sécurité depuis le début des manifestations contre la réforme des retraites. Pascale Régnault-Dubois, la directrice centrale des CRS, a indiqué l’importance des blessures infligées aux forces de l’ordre. «C’est un vrai indicateur du niveau de violence», selon elle.

La police n’est pas violente, elle réagit 

L’annonce de ces chiffres intervient alors qu’une polémique fait rage dans le pays sur les violences policières et celles des militants d’extrême gauche. Pascale Régnault-Dubois indique par ailleurs que  «violences policières» ne sont pas des paroles appropriées. Elle ajoute que la force utilisée par la police est légitime.  

La hiérarchie reste attentive à ce qui se passe sur les réseaux sociaux lorsque cela concerne les violences policières. les CRS ne sont, à ce jour, pas impliqués dans une quelconque enquête de violence. 

Photo de Koshu Kunii sur Unsplash