La déclaration de politique générale de Mme Elisabeth Borne, Première ministre, sur le pouvoir d’achat, le plein emploi, l’énergie, la nationalisation d’EDF, l’égalité des chances et la souveraineté, à l’Assemblée nationale le 6 juillet 2022 en aucun cas à sa lecture, n’est évoqué un projet de loi sur le grand âge.

Concernant la partie égalité des chances, la santétroisième âge et handicap, elle déclare : « nous devons construire sur chaque territoire une offre de santé adaptée »

Après avoir salué l’action des soignants pendant la crise sanitaire, la Première Ministre a annoncé des solutions structurantes dont :

Le lancement de concertations, dès le mois de septembre, partout en France, pour lutter contre les desserts médicaux par une meilleure coordination entre les acteurs, entre la ville et l’hôpital, entre le public et le privé. 

La mise en place de MaPrimeAdapt’ pour aménager les logements des personnes âgées.

Une réflexion pour inventer les Etablissements de long séjour de demain « plus ouverts, plus humains et mieux médicalisés »

Un pays qui favorise l’espérance de vie en bonne santé. Un pays qui assure une prise en charge de qualité, à domicile ou en maison de retraite.
Notre première mission : donner aux personnes âgées la capacité de vieillir sereinement chez elles. Nous y parviendrons avec le dispositif « MaPrimeAdapt’ » pour leur permettre d’aménager leurs logements. Nous y parviendrons, en améliorant la qualité des services à domicile.
Mais il nous faut aussi améliorer la vie de nos ainés en maisons de retraites. Les scandales récents sont révoltants. Nous avons renforcé les contrôles pour qu’ils ne puissent plus survenir. Nous devons maintenant inventer les établissements de demain, à la fois plus ouverts, plus humains et mieux médicalisés.
Nous devons construire des liens plus forts entre établissements et domicile, créer des EHPAD hors les murs pour une prise en charge toujours plus adaptée à chaque situation.
Les investissements du Ségur ont été une étape majeure pour cette transformation. Nous devons aussi relever le défi de l’attractivité pour permettre le recrutement de 50 000 infirmiers et aides-soignants d’ici 2027.
Lors du précédent quinquennat, nous avons créé la 5ème branche de la sécurité sociale. Nous avons posé les fondements du financement de cette nouvelle solidarité nationale pour le grand âge.
Là encore, avec les départements, je vous propose de travailler ensemble et de bâtir un service public efficace, qui réponde aux besoins des personnes âgées et des familles, au plus près des territoires.
Bâtir la République de l’égalité des chances, c’est aussi construire une société inclusive.
Le handicap, c’est 12 millions de Français. C’est un conjoint, un parent, un enfant : toutes nos familles sont concernées. Offrons-leur une société qui accepte, qui inclut, qui respecte.
Une conférence nationale du handicap se tiendra début 2023. Nous agirons : – pour l’accessibilité universelle ; – pour l’autonomie des personnes handicapées, notamment financière ; – pour la transformation des structures médico-sociales ; – pour une meilleure reconnaissance des personnels de l’accompagnement ;
Nous devons améliorer l’inclusion par le travail, dans le milieu ordinaire d’abord, ainsi que dans les ESAT ou en entreprise adaptée.
Je vous annonce enfin que mon Gouvernement réformera, avec vous, avec les associations, l’Allocation adultes handicapés. Il s’agira d’une réforme en profondeur. Nous partirons du principe de la déconjugalisation. C’est une question de dignité et une avancée très attendue.

Une chose est certaine dans ce discours, le secteur du grand âge ne fera pas partie des premiers servis, et il n’y aura pas de loi du Grand âge, Elisabeth BORNE considérant peut-être que le travail avait été effectué lors du précédent quinquennat. Seule demeure la partie MaPrimeAdapt’, annoncé par le candidat Emmanuel MACRON dans son programme à l’élection Présidentielle 2022. 

Cette prime sera calquée sur le modèle de Ma Prime Rénov pour la rénovation énergétique. L’objectif est d’unifier les différentes aides existantes afin de simplifier les démarches des séniors.

Michel GABET

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici