Le ministre de l’Intérieur est scruté par les syndicats au sujet du projet de loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur.

Gérald Darmanin est maintenu au gouvernement. Vendredi 20 mai, le gouvernement d’Élisabeth Borne, composé de 27 membres, a été présenté par le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler. Ministre depuis le 6 juillet 2020, Gérald Darmanin conservera donc son poste de ministre de l’Intérieur pour le début du second quinquennat Macron. Une reconduction saluée par plusieurs syndicats de police, indique CNews Gérald Darmanin est cependant observé concernant le Lopmi (loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur) qui prévoit d’allouer 15 milliards d’euros supplémentaires sur cinq ans à la sécurité.

Une continuité saluée

« Nous resterons dans la continuité de la politique de sécurité qu’il a impulsée sur le premier mandat, ce qui est une bonne chose », a déclaré Alliance, l’un des principaux syndicats, dans un communiqué. Une reconduction qui « permettra également de finaliser la loi d’orientation pour le ministère de l’Intérieur, en la défendant au Parlement », poursuit l’organisation, qui indique que « sur ce sujet, les policiers en attendent beaucoup et seront extrêmement attentifs ».

L’Unsa Police « se félicite » du maintien de Gérald Darmanin parce qu’il va assurer la continuité du projet. Le secrétaire général d’Unité SGP confirme que c’est une bonne nouvelle également. Gérald Darmanin a quant à lui déclaré sur Twitter : « C’est un honneur de pouvoir continuer à servir les femmes et les hommes exceptionnels du ministère de l’Intérieur.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici