Pole des retraités : Le mot du président adjoint de l’UNPRG

0
491
Pôle des retraités

Le pole des retraités a été créé par la volonté de 4 associations qui ont voulu agir ensemble pour   leurs adhérents retraités de la fonction publique :

  • Pour la défense du code des pensions civiles et militaires,
  • Pour la préservation d’une protection sociale de qualité,
  • Pour la mise en œuvre d’une réforme générale de la fiscalité et l’amélioration de l’image des    retraités dans l’opinion publique.

Il s’agit de :

  • L’association Nationale des Retraités de la Poste et de France Télécom (Devenue depuis : l’Association Nationale des Retraités),
  • La Fédération Générale des Retraités de la Fonction Publique,
  • L’Union Nationale du Personnel Retraité de la Gendarmerie,
  • L’Union Nationale des Retraités de la Police.

La matérialisation de ce rapprochement a été actée par la signature d’une convention de partenariat le 5 décembre 2001. Dans ce document elles s’engagent à s’informer mutuellement.

Des publications seront adressées à tous les responsables nationaux, régionaux et départementaux de chaque association.

La création d’un bureau de liaison à l’échelon national permettra des interventions communes auprès des pouvoirs publics ou du parlement.

Le 16 septembre 2003, la Fédération nationale des Officiers Mariniers les rejoints.

Le 13 février 2019 L’Union Nationale des Sous-Officiers Retraités est la 6ème association à signer la convention, cela a eu lieu au siège de l’UNPRG à NOGENT / MARNE en présence des responsables des cinq autres.

Lors d’une réunion en 2018, afin de matérialiser la reconnaissance du Pôle, en particulier lors de manifestations, il a été décidé de faire réaliser une banderole au nom du pôle des retraités avec les logos des associations.

L’UNPRG est la seule association de retraités Gendarmerie à faire partie d’une telle organisation. Ceci nous permet de participer à des rendez-vous demandés et obtenus auprès de responsables politiques nationaux. Nous avons ainsi pu être reçu au ministère des Finances par la cheffe de Cabinet d’Olivier DUSSOPT pour parler du mécontentement des retraités face à la hausse de la C.S.G, de la réforme des retraites (qui était en projet à ce moment-là), ou au ministère des Solidarités au Cabinet de M. DELEVOYE pour cette même réforme en 2018.

Les réunions ont lieu environ tous les 2 mois, au siège national de chaque association. Le compte rendu est établi par celui qui reçoit. Il est adressé à chaque participant à charge pour lui de le retransmettre à ses adhérents. Il en est de même lorsqu’il est proposé qu’un courrier revendicatif soit diffusé aux élus sauf si le ou les destinataires sont nationaux (tel un Ministre).

Les informations intéressantes recueillies entre deux réunions par l’un des membres sont diffusées à l’ensemble des représentants nationaux. Ainsi cela permet d’enrichir le débat lors des rencontres et de déterminer des orientations et priorités pour le bien de nos adhérents (par exemple rédiger un courrier à adresser aux députés dans le cadre d’une loi qui concerne les retraités).

Les membres du Pôle sont, pour la plupart, issus des syndicats de la fonction publique avec une grande connaissance des textes et une pratique du dialogue que n’ont pas les militaires de la gendarmerie que nous avons été.

La participation de l’UNPRG au pôle des retraités est donc indispensable pour faire entendre sa voix, en particulier dans le domaine social. La force du pôle (150 000 adhérents 6 associations civiles et militaires) est indéniable en matière de défense des droits des retraités.

M. MARCHAL Claude
1er Président adjoint