Une situation explosive dans les communes de Villeurbanne, Rillieux-la-Pape et Vénissieux

La situation a dégénéré à Villeurbanne ce week-end lorsque deux policiers ont été percutés par un chauffard de 27 ans, conduisant un deux-roues sans casque et refusant de s’arrêter à un contrôle. Le chauffard a terminé sa course en heurtant une voiture stationnée. Il a été interpellé en essayant de s’enfuir à pied. Il a été placé en garde à vue. Nos collègues blessés, ont obtenu plusieurs jours d’ITT. 

C’est dans la soirée que quatre autres policiers ont été blessés à Villeurbanne. Selon le progrès, une femme s’était réfugiée chez son voisin par crainte de son ex-mari qui se trouvait dans le secteur. A l’arrivée de la patrouille, l’individu était effectivement en train d’enfoncer la porte du logement. Cet ancien joueur de foot professionnel, âgé d’une trentaine d’années, a été interpellé, non sans difficultés. Il a enchaîné les coups, quatre policiers ont été blessés pour des ITT estimés à 6 et 7 jours.

Après 20 h, à Rillieux-la-Pape, une trentaine de jeunes cagoulés ont envoyé des projectiles sur des policiers, dont des mortiers d’artifice.

C’est à Vénissieux que la police a dû intervenir une nouvelle fois ce samedi pour un énième rodéo. Une motocross a été saisie après que le conducteur, âgé de 20 ans, a percuté un agent qui se mettait en travers de sa route. L’équipage, appelé sur place, a été ciblé par des jets de pierres, sans faire de blessé.

C’est le deuxième week-end de violences urbaines dans la région. L’été ne s’annonce pas serein. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici