Un non-voyant, victime d’une crise cardiaque, sauvé par deux élèves policiers dans un train

0
472
javier-garcia-PNVMQpDbxLk-unsplash

Ils ont fait face ces deux « apprentis policiers » en sauvant un homme à bord d’un train reliant Paris à Montpellier 

La personne n’était pas ou peu consciente quand deux élèves gardiens de la paix lui ont porté secours dans un train. 

Fin avril, deux jeunes futurs policiers, d’une vingtaine d’années, circulant dans un train, ont eu les bons réflexes et ont fait les bons gestes pour sauver un homme, victime d’une crise cardiaque. L’un d’eux est assis dans le train lorsqu’il constate un mouvement de personnes dans le wagon. Un homme se trouvait allongé, inconscient, aidé par une voyageuse, quand les deux jeunes élèves sont intervenus.  

Les deux jeunes hommes n’hésitent pas une seconde, ne se posent aucune question et interviennent auprès de cet homme, d’une soixantaine d’années, victime d’un arrêt cardiaque, n’ayant pas de pouls à ce moment précis. Le massage cardiaque commence. Aidés par les autres voyageurs, qui sont parvenus à se procurer un défibrillateur, les jeunes futurs policiers, devant les regards apeurés de la compagne et de la fille de victime, ont gardé leur sang-froid et ont réanimé la personne. 

Le SAMU a ensuite pris la suite et a emmené la victime à l’hôpital le plus proche de la gare où le train se trouvait. Il est sain et sauf et va bien maintenant.