Ces dernières années, les méfaits commis par les mineurs livrés à eux-mêmes se multiplient dangereusement.

Des chiffres effrayants. En effet, la délinquance juvénile fait augmenter considérablement les chiffres de la délinquance à Paris selon les statistiques annoncées par le parquet de Paris. Comme l’indique Le Parisien, plus des 3/4 des arrestations de mineurs dans la capitale concernent les mineurs non accompagnés. Cela signifie 2 000 jeunes. Les délits commis sont pour la plupart les cambriolages (les mineurs y sont impliqués dans près d’un tiers), les vols à l’arrachée (près de 50 % de ce type de délit sont commis par ces jeunes) et les vols avec agression violente (plus d’un tiers concerne ces mineurs). Ces dernières années, ces chiffres sont multipliés, allant parfois jusque dix fois. 

Vols

Cette forte augmentation de la délinquance juvénile inquiète de plus en plus les autorités. Le chiffre exact des mineurs non accompagnés (MNA) n’est pas connu car beaucoup de jeunes ne donnent pas leur âge véritable parce que, d’une part, pour ne pas être punis comme un adulte par la justice, d’autre part, pour éviter d’être reconduit à la frontière. Selon la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ), les mineurs non accompagnés agissent sur la voie publique et dans les transports (métros, bus, RER…) pour voler essentiellement, avec ou sans violence, des téléphones, des cartes bancaires ou encore des armes.

Photo de Alexander Kagan sur Unsplash 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici