L’UNRP CHEZ LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA POLICE NATIONALE

Suite à notre demande, nous avons été reçus le jeudi 26 avril 2018 à 14h30, par Monsieur ERIC MORVAN, Préfet, Directeur général de la Police Nationale, dans les locaux  du Ministère de l’Intérieur, place Beauvau à Paris (8°)

 La délégation UNRP était composée du Président Maurice LAGENEBRE, du Vice-Président Philippe MOUË et du Trésorier Jean-Claude GRATPANCHE.

L’accueil a été très courtois et sympathique et nous avons pu aborder les sujets qui nous préoccupaient.

Tout d’abord, nous avons présenté  notre association, son action et ses buts.

Ensuite, nous avons abordé le sujet difficile des suicides dans la Police en précisant  que nous pouvions participer aux commissions de travail  mises en place avec les représentants du personnel car nous avions déjà mené des réflexions sur ce fléau.

Nous avons demandé à Monsieur le Préfet  qu’il favorise  la représentativité des retraités dans les commissions locales d’action sociale afin que ceux-ci puissent bénéficier des budgets départementaux d’initiative locale : Monsieur le Directeur  nous a promis d’étudier cette requête.

Pour faire suite à nos différents courriers concernant le rejet presque systématique des frais liés aux anciens accidents de travail importants (voir nos derniers magazines), Monsieur le Directeur général s’est montré très attentif sur ce problème  et nous tiendra au courant de cette situation. En effet, il nous parait inconcevable  que des collègues blessés gravement en service se voient refuser la prise en charge des soins par l’administration et le transfert de charges de ces frais  sur la Sécurité Sociale et les Complémentaires Santé.

Nous avons encore insisté sur la représentation d’une délégation en tenue de policiers locaux  lors d’obsèques de policiers retraités avec accord de la famille. Il en est de même et sur l’information et si possible invitation à la cérémonie  lors d’une tragique disparition  d’un policier actif en service (attentat, etc.)

Enfin, pour permettre une meilleure information en faveur des policiers futurs retraitables, nous avons souhaité  l’accord d’un affichage dans tous les locaux dépendants du Ministère de l’Intérieur.

Après une heure environ d’entretien,  une photo a été prise avec Monsieur le Directeur Général de la Police Nationale.

Philippe MOUË