UNRP 62 – Section BETHUNE – AG du 02 février 2017

A G 2017 Section Bethune DSC_2592 A G 2017 Section Bethune DSC_2575 A G 2017 Section Bethune DSC_2576 

Le 02 Février 2017, s’est tenue à l’espace culturel de BARLIN  l’assemblée générale de  l’association des retraités et veuves de la Police Nationale section  BETHUNE.

Une réunion traditionnelle pour tous ceux qui ont coutume de se rassembler pour la présentation des vœux. Une manifestation supplémentaire de cette solidarité qui a marqué des générations de policiers.

Après l’allocution de bienvenue, suivie d’une minute de silence à la mémoire de nos collègues retraités et actifs disparus en 2016. Ont été associées à cet hommage toutes les victimes des récents attentats. Le Président JP GRINGOIRE  a remercié l’ensemble des participants, qui ont répondu présent (plus de 200 adhérents) toujours plus mobilisés et inquiets pour leur avenir en cette année 2017

Le Président a remercié Mr. PAILLARD maire de BARLIN pour la mise à disposition de l’espace Culturel pour la tenue de cette assemblée, puis a présenté les invités qui l’entouraient :

Maurice LAGENEBRE  Secrétaire administratif National de l’U.N.R.P,

Le Commandant J.L MATHELIN,

Cédric GOSSELIN  Président  A.N.A.S Pas de Calais,

Les représentants des mutuelles : INTERIAL et M.G.P,

M. SZMANIA  délégué régional G.M.P.A

Les débats étaient ciblés sur la situation sociale du moment, la réforme des retraites, la perte du pouvoir d’achat, en baisse continue malgré les affirmations contraires, par des revalorisations constamment déficitaires.

Sur la sécurité sociale, qui n’en finit pas d’être détricotée par l’Etat. Sur l’immobilisme de l’Etat, devant son déficit abyssal, pour mieux nous expliquer qu’il va falloir le démanteler, Sur les augmentations permanentes des mutuelles

L’application des décisions européennes sur la parité  homme/femme pour tout fonctionnaire parti en retraite entre 1990 et 1997 puis de 97 à 2014  (Arrêt GRIESMAR Loi LEONE).

L’appel aux représentants des syndicats des actifs, à un soutien plus incisif des revendications des retraités qu’ils seront eux-mêmes demain. La précarité des veuves aux revenus nettement insuffisants.

Dans son rapport moral, le Président a mis l’accent sur les valeurs d’aide, de soutien, de solidarité plus que jamais d’actualité.  Il a rappelé la bonne santé de la section forte de ses 404 adhérents dont 54 Veuves. Mais il nous faut constamment nous remettre en question, répondre aux attentes de nos adhérents et futurs adhérents (Jeunes retraités)

Lors de notre dernière réunion de bureau à l’unanimité, il a été décidé de présenter notre ami

Marcel OUVRY comme candidat au poste d’administrateur National (suppléant Roger DECATOIRE)  lors de l’Assemblée Nationale U.N.R.P qui se déroulera les 17 et 18 mai à NEUVY/BARANGEON. Candidatures approuvées à l’unanimité par l’assemblée.          

Suite à la réunion du C.A du 20 Janvier 2017, notre ami Patrick VECHE devient secrétaire adjoint en remplacement de J.C MASINGUE  démissionnaire (Vote à l’unanimité)

– Le trésorier Serge HOCHART a donné lecture du bilan financier. Bilan financier conforté par la commission de contrôle financier

– Louis SAILLY secrétaire  a retracé l’activité de la section durant l’année 2016 et les projets pour l’année 2017  (Repas dansant- ballade en Normandie- Beaujolais nouveau- Déjeuner spectacle  au cabaret). Les différents rapports ont été approuvés à l’unanimité par l’ensemble des participants

– Maurice LAGENEBRE, a ensuite pris la parole pour répondre aux nombreuses interrogations de nos retraités et expliquer ce qui était fait actuellement au Niveau national notamment sur l’arrêt GRIESMAR-LEONE  et la procédure concernant l’A.S.A

Puis les invités prirent la parole afin d’apporter des réponses aux adhérents sur les différents sujets.

En conclusion, il fut précisé que le but de L’U.N.R.P BETHUNE est de permettre de défendre les droits acquis durement par les fondateurs et ses membres.

L’association, qui n’est pas un syndicat, ni une amicale, œuvre pour la défense des intérêts des retraités et de leurs veuves.

C’est dire la mobilisation des retraités, qui après la déception, passent au temps de la colère et de l’action.

Les retraités, leurs veuves auront plus que jamais à cœur de se faire entendre, de faire respecter leurs droits, de retrouver leur Statut afin de vivre décemment dans les années futures. D’où l’intérêt du recrutement chez les jeunes retraités afin de ne pas rester isolé et de bénéficier des informations qui les touchent.

Puis un repas pris en commun a permis un retour à la bonne humeur,

Contact : U.N.R.P BETHUNE – GRINGOIRE J.P 03 21 72 05 48 ou au siège administratif :03.21.62.44.36