notre Centre Bonnevie


Parler de notre centre de vacances, c’est bien ;
Expliquer qu’il se situe sur les hauteurs de Cavalaire avec une vue imprenable sur le port, ça nous
Il faut ensuite développer :
D’abord, un ensemble comprenant 10 studios d’environ 20 m2 ;
Chacun est prolongé par une terrasse équipée de table et de chaises, avec auvent.
A l’intérieur vous retrouverez tout le confort de la maison et plus encore !
Plaques chauffantes, microondes, frigo-congélateur, cafetière.
Une bonne literie et un espace pour déjeuner.
Pour éviter l’attente, chaque studio a été équipé d’un chauffe-eau individuel.
La salle de bains comprend une douche, un lavabo et un wc.
Les loisirs n’ont pas été négligés puisque depuis peu, le wi-fi est installé et gratuit ainsi qu’un téléviseur.
Pour le chaud comme pour le froid, nous avons tout prévu : climatisation réversible, double vitrage et volet roulant électrique.
Lave-linge et sèche-linge sont à votre disposition de même qu’une grande salle est à votre disposition avec une bibliothèque.
Vous pourrez participer à toutes sortes d’activité : cartes, échec, scrabble, etc…
Pour les maniaques, ils ont la possibilité de louer un des garages. Pour ceux, qui ne voudraient pas descendre jusqu’à la mer, ils pourront profiter de la piscine qui se trouve ne face de notre centre dans la résidence où nous possédons les garages.
Nous possédons aussi plusieurs places de parking.
De plus, notre centre se situant au fond d’une impasse, nos résidents ne sont pas dérangés par les bruits de la circulation.
Votre quiétude ne sera troublée que par le roucoulement des tourterelles et la cymbalisation des cigales (eh oui, c’est ainsi qu’on nomme le chant des cigales) qui berceront néanmoins vos siestes.
Les saisons sont toutes intéressantes au début de l’année, nous avons tous les carnavals, fêtes du citron, du mimosa ;
A partir de mai, grand prix de formule 1 à Monaco ;
Saison estivale avec soleil, mer et chaleur.
Puis vient l’arrière-saison : le top pour nous retraités.
En effet, les estivants sont repartis ; les enfants ont repris l’école et leurs parents le boulot.
Si les journées sont plus courtes elles sont merveilleuses et chacun pourra se rendre sur le port de Saint-Tropez et boire un verre sur la terrasse d’un bar en toute tranquillité peut-être même sur la terrasse du mythique café de « Sénéquier ».
Et puis, si vous avez eu un jour la chance de goûter à la Tarte Tropézienne, la vraie, celle de la pâtisserie de Saint-Tropez, qui porte son nom « La Tarte Tropézienne », vous connaitrez ce qu’est le bonheur sur terre.
Pour les moins de 50 ans on a l’impression qu’elle a toujours fait partie de l’histoire du village de Saint-Tropez, d’ailleurs, avant l’arrivée de Brigitte Bardot, Saint-Tropez n’était pas encore Saint-Trop’ mais juste un très joli petit port de pêche bien loin de l’agitation.
Cette fameuse tarte, a été inventée par Alexandre Micka, un polonais d’origine arrivée en Provence en 1945 et installé en tant que boulanger sur la Place de la Mairie. Il s’est inspiré pour la créer d’une vieille recette de sa grand-mère. A ce jour, la recette reste toujours secrète.
Une recette qui n’a donc à l’origine pas grand-chose de méditerranéen et qui est pourtant aujourd’hui totalement associée au Sud de la France.
Si vous voulez faire du tourisme, vous pourrez faire les gorges du Verdon, partir à Monaco, faire le marché à Vintimille, vous rendrez à Bormes les Mimosas, la liste est très longue et non exhaustive.
Et pour ne rien gâcher, Franck et Sylvette sauront vous accueillir avec beaucoup de gentillesse et de disponibilité.
Alors, vous venez quand ?
PF