UNRP 91 – Section ESSONNE – BULLETIN N°13 – MARS 2016

UNRP 91 - 00

L’EDITO du PRESIDENT

On ne regrettera pas 2015, année qui s’est terminée dans cette étrange et inquiétante atmosphère de l’état d’urgence, après les effroyables actes commis par des terroristes au nom d’un dieu obscur.

C’est donc dans un certain espoir que je dis bienvenue à 2016 et présente mes vœux les plus sincères à chacune et chacun de nos lecteurs pour une vie apaisée, la santé et de multiples satisfactions.

L’état d’urgence décrété en novembre 2015 était pleinement justifié pour sécuriser le pays et tous nos concitoyens ; cette mesure vient d’être prorogée jusqu’au 26 mai 2016 à l’issue d’un vote à l’Assemblée. Toutefois la réduction de nos libertés individuelles et collectives ne peut perdurer sans la garantie totale de la Justice et son contrôle permanent sur les mesures judiciaires et administratives. Je souhaite ardemment que l’actualisation de notre constitution visant à combattre plus efficacement le terrorisme dans le respect de notre devise « LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE » sera guidée par la sagesse du législateur.

Des faits inquiétants relatifs à l’autorité et à la santé de nos collègues actifs se produisent de plus en plus souvent dans le département ; ainsi 7 agressions ou tentatives d’homicide ont eu lieu au cours des quatre derniers mois lors de contrôles de police où des automobilistes ont foncé délibérément sur les fonctionnaires pour fuir ; des blessures parfois graves touchent les policiers. La réponse judiciaire se doit d’être exemplaire. 

La courbe du chômage ne s’inverse pas comme attendu et des indices de crise freinent la reprise; ainsi, la banque mondiale et le F.M.I. ont revu leurs prévisions tablant désormais sur une croissance mondiale de 2,9 % au lieu de 3,4 %.

Si le Gouvernement a mis fin en 2015 au gel des pensions, en revalorisant celles-ci de 0,1 % au 1er Octobre, nous restons insatisfaits de ce geste qui ne couvre pas la perte du pouvoir d’achat subie ces 3 dernières années.

La Loi de finances 2016, construite sur une hypothèse de croissance de 1,5% et un déficit ramené à 3,3% du P.I.B. prévoit, notamment la baisse de 2,1 milliards d’Euros d’impôts sur le revenu pour 8 000 000 de contribuables modestes ; il est en outre prévu de proroger en 2016, et au-delà dans certains cas, l’exonération d’impôts locaux pour les contribuables aux revenus modestes.

L’année 2016, débute avec l’entrée en vigueur de la loi d’adaptation de la société au vieillissement et la mise en place de conférences des financeurs dans chaque département. A noter à ce propos la contestation par le Comité National des Retraités des Personnes Agées (CNRPA) du projet de décret cadrant les objectifs d’amélioration des politiques de prévention, la procédure d’élaboration des programmes de préventions, la composition et le et le fonctionnement de la conférence des financiers.

Le 7 Mars 2016, s’est tenue au siège du Conseil départemental de l’Essonne une réunion avec le CODERPA présidée par Mme Marie-Claire CHAMBARET, présidente déléguée en charge des seniors et des personnes handicapées entourée des responsables administratifs de ce secteur et des membres du CODERPA, j’en étais. Il s’agissait de faire le point sur la mutation du CODERPA et la mise en place du Comité Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie. Il a été décidé qu’en l’attente de la parution des décrets d’application de la Loi, la question de la représentativité n’est pas encore tranchée et d’en conséquence le CODERPA peut continuer son activité jusqu’au 1er janvier 2017 ; d’ici là tous les acteurs présents s’attacheront à créer la nouvelle structure CDAC plus opérationnelle et en lien avec les structures intercommunales.

Le Conseil Constitutionnel a validé le tiers payant obligatoire d’ici 2017 pour tous les intéressés relevant des organismes d’assurance maladie de base. Il subsiste des points à préciser afin de dispenser les patients d’avance de frais pour les complémentaires.

Notre Assemblée Générale aura lieu à DRAVEIL le Jeudi 07 Avril 2016 ; je souhaite la plus grande participation des adhérents car nous y voterons l’actualisation de nos statuts. A vos agendas !

Mes chers amis, bien conscient des difficultés que nous traversons, j’en appelle à notre solidarité ; le prochain bureau et les membres du conseil d’Administration s’efforceront de poursuivre l’action engagée en ce sens.

Michel GABET

 

Ci-dessous :

« Quand le médecin vous remonte le moral »

UNRP 91 - 1

 

Visite du Musée de la Préfecture de Police de Paris (08 Décembre 2015)

Pierre PUCELLE et Alain BOUCHERON ont encadré cette visite saluée comme une réussite de la part des 24 participants. Madame Sylvie SALVAN a pris en charge le groupe pour une visite du musée émaillée d’anecdotes très pertinentes suscitant un surcroît d’intérêt au sein d’un public averti.

Du fait de la tenue de la COP21, les militaires affectés à la sécurisation de cet évènement se restauraient au restaurant administratif Massillon, l’accès au self a dû être revu dans la forme sans obérer la qualité de l’accueil et le bon déroulement de la sortie pour nos adhérents.

Un autocar loué pour l’occasion a assuré le transport des participants à Paris depuis l’ADASP à Corbeil-Essonnes et retour à l’issue du repas dans une très bonne ambiance.

UNRP 91 - 2 UNRP 91 - 3
Ci-dessus les photos de la visite au musée

Alain BOUCHERON a ensuite remercié Madame ARAGON du cabinet de Monsieur le Préfet de Police pour nous avoir facilité l’accès au restaurant administratif Massillon. Il en a fait de même vis-à-vis de Monsieur SOUSSAN, de la sous-direction des affaires culturelles de la Préfecture de Police, pour l’accueil attentionné qui nous a été réservé au musée.

 UNRP 91 - 4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les références évoluent !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Galette des rois et Vœux 2016 DE L’UNRP 91

Samedi 11 janvier après-midi, l’UNRP 91 a organisé sa traditionnelle présentation des vœux en partageant la galette des rois avec les 75 personnes rassemblées dans les locaux de l’ADASP à Corbeil-Essonnes.

Michel GABET, président de l’Association remercie de leur présence les personnalités, parmi lesquelles : Madame Marie-Pierre PERRIGAULT représentant la MGP et Messieurs Gérard AUSSEIL, vice-président du CODERPA 91, Guy LECHENAULT, président de l’ANR 91 (retraités de La Poste et Orange) et Pierre-Louis MARTIN, secrétaire général de UD.UNSA 91 ; ainsi que les adhérents et sympathisants de l’UNRP 91 réunis à cette occasion.

Etaient excusés : Messieurs Jérôme GEORGET président de l’ANAS 91, Michel LEROUGE président de l’UNPRG 91(retraités de la gendarmerie), Patrick TURCK président de l’ADASP, Bertrand VANELLE président de la mutuelle Intériale 91 et Pierrick ODIE de la société CroisiEurope.

Rappelant les odieux et douloureux attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis (Stade de France), Michel GABET déclare :

« Je souhaiterais que l’on observe un moment de recueillement en hommage aux victimes de ces lâches attentats barbares, perpétrés durant l’année 2015. Que nous ayons également une pensée toute particulière pour les familles durement éprouvées par ces drames, notamment celles des policiers morts en service commandé. Ces attentats sont la preuve que rien n’est acquis en matière de démocratie et qu’il nous faut plus que jamais rester unis, vigilants et faire front tous ensemble – au- delà de tout clivage politique, religieux ou ethnique – au défi que nous ont lancé ces terroristes.

Nous penserons aussi à ceux de nos adhérents ou de leur conjoints décédés en cours d.’année »

Après une minute de silence, Michel GABET souhaite une belle et heureuse année aux participants et exprime une pensée toute particulière pour celles et ceux qui sont dans la peine, la solitude ou la maladie.

Il fait un rapide tour d’horizon sur les animations organisées en 2015 et évoque celles à venir en 2016 et plus particulièrement la croisière sur le Rhin en octobre prochain.

Il exprime les remerciements de l’UNRP 91 à Monsieur le Maire de Corbeil-Essonnes et au Président du Conseil Départemental pour leur soutien à nos actions de solidarité et de convivialité pour leur regard bienveillant et la subvention qu’ils nous ont accordée.

Pour conclure, Il remercie les personnes de l’ADASP qui ont participé à la préparation de cette réception, rappelant par ailleurs la présence de « Denis Liberty » et sa maman qui animeront cette belle après-midi dans une ambiance musicale et de chansons. La cérémonie s’est terminée à 18HOO sur la promesse de prochains rendez-vous.

 UNRP 91 - 6 UNRP 91 - 5Photos : Alain BOUCHERON : « ambiance parmi les têtes couronnées »

 Vos droits :

LOI n° 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement

Cette loi portée par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes et Laurence Rossignol, secrétaire d’Etat chargée de la Famille, de l’Enfance, des Personnes âgées et de l’Autonomie a été promulguée le 29 décembre 2015 ; elle est entrée en vigueur le 1er janvier 2016 et concerne tous les Français.

Selon la source « Eurojuris », elle a pour objectif d’anticiper les conséquences du vieillissement de la population et d’inscrire cette période de vie dans un parcours répondant le plus possible aux attentes des personnes en matière de logement, de transports, de vie sociale et citoyenne, d’accompagnement.

Elle donne la priorité à l’accompagnement à domicile afin que les personnes âgées puissent vieillir chez elles dans de bonnes conditions.

Enfin, en renforçant les droits et libertés des personnes âgées, elle vise à leur apporter une meilleure protection.

Des mesures concrètes vont permettre aux personnes âgées de préserver au mieux leur autonomie et à leurs proches aidants de recevoir un soutien adapté à leur situation.

Ce sont principalement les départements, en charge de l’aide à d’autonomie des personnes âgées, qui vont être chargés d’appliquer ces nouvelles mesures.

La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement se traduit par une réforme de l’APA ((allocation personnalisée d’autonomie) à domicile dont la mise en place date de 2002.

Les plafonds nationaux des plans d’aide seront augmentés.

La loi reconnaît également l’action du proche aidant en lui donnant une définition et lui reconnaissant des droits. Une personne qui vient en aide de manière régulière, à titre non professionnel, pour accomplir une partie ou la totalité des actes de la vie quotidienne d’une personne âgée en perte d’autonomie peut être considérée comme un proche aidant.

Afin de soutenir les proches aidants, la loi instaure un droit au répit, intégré à l’APA, pour permettre aux proches aidants qui ne peuvent pas être remplacés et dont la présence ou l’aide est indispensable à la vie au domicile du bénéficiaire de l’APA de prendre un temps de repos.

En cas d’hospitalisation d’un proche aidant qui ne peut être remplacé et dont la présence ou l’aide est indispensable à la vie à domicile, une aide ponctuelle pourra être accordée.

Les personnes âgées résidant dans des établissements médico-sociaux ou faisant appel à un service médico-social auront désormais la possibilité de désigner une personne de confiance dans le cas où elles rencontreraient des difficultés dans la compréhension de leurs droits. La désignation de la personne de confiance était jusqu’alors uniquement réservée aux personnes hospitalisées.

Le Gouvernement a fait le choix de conforter un financement solidaire de la prévention et de l’accompagnement de la perte d’autonomie fondé sur une ressource dédiée, la Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA). Les moyens alloués sont conséquents et permettront de financer à la fois la revalorisation de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile et l’amélioration des conditions de travail des aides à domicile (375 millions d’euros), le droit au répit des aidants (78 millions d’euros), mais également de créer de réelles marges de manœuvre pour le volet prévention de la perte d’autonomie.

Vos droits :

Campagne double pour l’Algérie, la Tunisie, le Maroc :

L’article 132 de la loi n° 2015-1785 du 29 décembre 2015 de finances pour 2016 a élargi la possibilité de bénéficier de la campagne double, aux anciens fonctionnaires ou militaires qui ont participé à la guerre d’Algérie ou aux combats en Tunisie et au Maroc, et titulaires d’une pension liquidée avant le 19 octobre 1999. Auparavant, seules les pensions liquidées après cette date pouvaient être révisées pour ce motif. Le bénéfice de cette campagne double est accordé pour toute journée durant laquelle les intéressés ont pris part à une action de feu ou de combat ou auront subi le feu. Cette révision est instruite sur demande du retraité déposée après le 1er janvier 2016. La date de la demande constitue la date d’effet de la pension révisée. Si vous êtes concerné, il conviendra de demander la révision de votre pension auprès du BPAI, qui prendra l’attache du centre des archives militaires, afin de connaître le nombre de journées pouvant donner lieu à attribution de la campagne double, et qui procédera, le cas échéant, à la révision de votre pension.

Nota bene : en l’état de nos connaissances actuelles, les bonifications ne semblent pas permettre le dépassement des 80% du salaire de référence dans le calcul des pensions.

Les collègues intéressés sont invités à se rapprocher du secrétariat de l’UNRP qui leur fournira les imprimés nécessaires. (Alain BOUCHERON, Michel GABET)

La Fée électricité

Le monde bouge et les techniques évoluent ; les services changent mais leur coût est rarement revu à la baisse et l’on peut se demander à qui va le profit. Ainsi EDF fait campagne depuis maintenant quelques années pour remplacer les compteurs électriques en usant d’arguments plus ou moins convaincants. L’offensive est d’imposer « le » compteur Linky de couleur verdâtre dans toutes les habitations d’ici 2021. Ce nouveau dispositif serait interactif et permettrait au fournisseur de connaître à tout moment la consommation des abonnés et de moduler la distribution. Dans le même temps, il n’y aura plus de relevé par les préposés que les détenteurs d’anciens compteurs bleus connaissent aujourd’hui, donc des salaires en moins pour ERDF ; quant à l’usager, il sera confronté à au système d’appel téléphonique à une boîte vocale – très dissuasif – avant de joindre un interlocuteur en mesure de lui répondre.

Si ERDF fait la promotion de ses compteurs Linky, de nombreuses voix s’y opposent et dénoncent des risques liés à cette technologie du fait que la transmission des données s’effectue par radiofréquences de 75 kilohertz via des câbles électriques classiques conçus pour le 50 hertz du courant électrique, pas aux champs électromagnétiques des radiofréquences. Des cas d’incendie ont été observés après pose du nouveau compteur et résulteraient, selon les experts d’ERDF, d’erreurs commises par l’entreprise mandatée.

Des informations plus précises devraient être accessibles en mairie de votre domicile, dès que vous recevrez l’avis concernant votre installation.

Jean JOHIER

Pour rire un peu :

– C’est une blonde qui envoie un SMS à son chéri : « Mon chouchou, tu as oublié ton portable à la maison… »

– Une blonde avec un thermomètre dans la main patiente pendant 20 minutes sur son balcon, soudain son voisin sort et lui demande : Mais que faites-vous avec ce thermomètre ?

Et elle répond : « Mon copain vient me chercher à -10 !

Nous sommes un peu idiots ; n’est-ce pas M. le ministre!!!?

Michel SAPIN, Ministre des Finances et des Comptes publics : «Le pouvoir d’achat des Français s’est amélioré même s’ils ne s’en rendent pas compte».

AVANTAGE SPECIFIQUE D’ANCIENNETE

Genèse : En 1995, dans le cadre de la politique de la ville, pour fidéliser les fonctionnaires dans les zones urbaines ou quartiers difficiles, il a été décidé de créer un avantage qui permet de réduire la durée d’ancienneté dans les échelons après un certain temps de présence dans le secteur.

Si pour certaines catégories de personnels, par exemple enseignants en ZEP cela ne posait pas de problèmes, il n’en fut pas de même au Ministère de l’Intérieur.

Il fallut attendre 2001 après une décision du Conseil d’Etat suite à un recours de nos collègues du Syndicat Unifié des Inspecteurs pour enfin voir transposer cette mesure à la Police.

Elle avait alors été réservée aux collègues des SGAP de Paris et Versailles (quelques circonscriptions étaient exclues) et le SSMI-FSPN.

Des recours ont été exercés et c’est sous la contrainte que le Ministère vient de revoir sa copie en publiant une nouvelle liste de circonscriptions répertoriées au niveau national : Arrêté du 3 Décembre 2015, JO du 16 Décembre

Evidemment il y a des gagnants mais aussi des perdants en Ile de France et au SSMI-FSPN.

Effets :

Les personnels concernés vont pouvoir solliciter, une reconstitution de carrière et obtenir un rattrapage pécuniaire.

TRANSPOSITION AUX RETRAITES

Il va de soi que ceux partis en retraite et qui ont exercé dans les circonscriptions listées dans arrêté du 3 Décembre 2015 sont concernés, et ce avec effet rétroactif à l’année 1995.

Nous attirons toutefois votre attention sur ces demandes, qui doivent être formulées dans les meilleurs délais après le départ en retraite. Il convient de noter que cette disposition n’entraînera pas une modification des annuités liquidées.

Nous rappelons la règle de la déchéance ou prescription quadriennale, c’est pourquoi cette demande va s’adresser en priorité aux collègues partis à compter du 1er Janvier 2012. Cela n’exclut cependant pas les autres, si l’on en croit le Directeur Général de la Police, qui aurait pris l’engagement de réviser les situations administratives depuis 1995 !

Avant 2012, le risque est que, si l’on obtient satisfaction sur le fond, sur la forme on peut se heurter au refus du contrôleur financier et en cas de procédure contentieuse, la jurisprudence n’est pas en notre faveur.

L’UNRP reste l’acteur majeur de la défense des retraités de la Police, et est à votre disposition pour vous aider dans votre démarche. Contactez-nous.

Pas beau de vieillir : Marie-Berthe, grâce aux progrès de la science, vient d’avoir un enfant à l’âge de 75 ans.

Ses voisines, Odette et Huguette, viennent lui rendre visite et voir le gamin.- Vous le verrez plus tard !… pour le moment ce n’est pas possible. Je vais vous faire du café en attendant.

L’après-midi avance et les voisines lui redemandent de voir le bébé – Non, non, c’est toujours pas possible. Alors Odette demande: Mais… pourquoi ce n’est pas possible ?

– J’attends qu’il pleure, j’me rappelle plus où je l’ai mis.

IN MEMORIAM

Nous avons appris courant Janvier 2016, le décès de la maman de notre amie Francine PELISSIER, administratrice de l’UNRP 91 ; un message de sympathie a été adressé à Francine par notre président Michel GABET pour lui présenter ses très sincères condoléances, celles des membres du Bureau ainsi que du Conseil d’Administration.

ANIMATIONS :

Jeudi 12 Mai 2016 visite de la cité médiévale et du château de DOURDAN

Au programme : Visite guidée de la ville, Repas au Restaurant la Fleur de Sel, suivi de la visite du Château du XIIIème siècle et du musée. – Fiche d’inscription ci-jointe –

Rendez-vous à 9H30/09H45 devant l’Office du Tourisme de Dourdan(91410) – fin de visite vers 16h15

Mardi 14 Juin 2016 – Repas champêtre sur la base du yacht-club de Draveil en bord de Seine. Barbecue, pétanque, jeux de cartes. Rendez-vous à 11h30 – fin prévue 17h30. Fiche d’inscription ci-jointe.

Et, bien entendu pour les personnes inscrites : Croisière sur le Rhin en octobre 2016

UNRP 91 - 7