32ème Assemblée Générale

32ème ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
PONT A MOUSSON

LES 22 ET 23 MAI 2019

L’Union Nationale des Retraités de la Police de la Police s’apprête à vivre un grand moment de rassemblement.
En effet, tous les deux ans, toutes les sections sont invitées à se réunir pour que leurs responsables discutent de leurs préoccupations, parcourent l’actualité sociale, débattent des sujets qui intéressent particulièrement les retraités : leur pension, leur niveau de vie, la maladie, la dépendance, tant dans leur région qu’à l’échelon national et préparent l’avenir.
C’est aussi un grand moment de démocratie où il faut élire un nouveau Conseil d’Administration. Les membres de ce Conseil éliront ensuite en son sein les Membres du Bureau National ainsi que le Président National.
A l’issue de ce Conseil National, le nouveau Bureau National élu se réunira et élaborera la feuille de route pour les deux années à venir.
Mais venons-en à la ville retenue : Pont à Mousson ;
C’est Jean-François SIMETTE de la 6 ème région, Meurthe et Moselle et son équipe qui sont les maîtres d’œuvre.
Ils ont trouvé une magnifique salle permettant aux différentes commissions de se réunir sur place ;
Les repas seront pris sur place et les hôtels à proximité immédiate.

.

Pont à Mousson est connue dans le monde entier pour sa sidérurgie et ses hauts fourneaux d’où sort une fonte d’excellente qualité.

La fonte est un mélange de fer et de carbone. Elle a été découverte en Chine au IV siècle av. J.-C. Sa solidité dépend du pourcentage de carbone.
En Europe, c’est durant le XIX siècle que la fonte prit une place essentielle dans l’économie.

C’est en 1856 qu’un ingénieur du nom de Frédéric Mansuy créa la première forge à Blénod-Les-Pont-à-Mousson.
Les guerres ont tout détruit mais chaque fois tout fut reconstruit.
Malgré la crise mondiale de la métallurgie, le naufrage de la sidérurgie en Lorraine et la fermeture de toutes les mines de fer, Pont à Mousson poursuit encore ses activités et se place même en tête au niveau des entreprises mondiales pour les systèmes de canalisation.
La sidérurgie emploie 2000 travailleurs. C’est Saint Gobain qui détient l’entreprise mais en ce moment, il semblerait que le groupe veuille céder 60% de ses parts aux chinois.
Si les canalisations en fonte se trouvent sous terre et sont peu visibles, de par le monde, on peut surtout voir sur les routes ces fameuses plaques d’égout estampillées : « Pont à Mousson ».
Alors, il est facile et même évident de faire un parallèle entre Pont à Mousson et l’UNRP.
Pour faire une bonne fonte, il faut du fer, du carbone, du silicium dans des proportions que je ne dévoilerai pas ici pour ne pas lasser et surtout une chaleur comprise entre 1135°C et 1350°c.
Il faut donc rassembler plusieurs composants, les porter à ébullition, pour qu’ils se mélangent et donne au final une pièce très dure et très belle.
A l’UNRP, nous essayons de réunir un maximum de copains, les regrouper au sein de notre Association, les unir dans la réflexion, la perspective, pour qu’en sorte à la fin un seul bloc,
Solide, dur : un outil à la disposition de tous.