COMMUNIQUE DU 22 AVRIL 2020

Bonjour à vous toutes et tous,

 

Encore un peu de patience ; nous verrons bientôt le bout du tunnel. Mais le chemin sera encore très long, l’essentiel étant que nous respections les gestes barrière et le port du masque dans les endroits où nous côtoyons d’autres personnes. La vie normale ne va pas reprendre du jour au lendemain à partir du 11 Mai.

Sans vaccin, sans traitement pour lutter contre la maladie…reste la prévention. Il reste encore beaucoup de points à régler, notamment la question des tests, l’isolement en cas de positivité.

Nous pensons qu’il sera plus sage pour nous, personnes considérées comme » fragiles », de prendre toutes les précautions pour éviter la contamination. D’ailleurs, nous sommes persuadés que nos adhérents sauront montrer l’exemple en matière de responsabilité individuelle. Alors effectivement, les vacances d’été, pour cette année, risquent d’être compliquées, surtout si nous avions prévu de nous rendre dans un pays étranger.

 Le télétravail doit toujours être privilégié pour toutes les entreprises qui le peuvent. C’est d’ailleurs ce que nous ferons à l’UNRP jusqu’à mi -mai, dans un premier temps. Nous pensons réouvrir le siège le lundi 18 mai, sous toutes réserves.

L’actualité annexe, dans tout ce contexte anxiogène, est bien dérisoire et je vous avoue qu’il m’arrive bien souvent d’éteindre mon téléviseur pour ne plus entendre, en boucles, les mêmes annonces sur les évènements du moment.

A partir de lundi, nos aînés peuvent recevoir la visite, dans des conditions bien déterminées, de leurs proches dans les maisons de retraite. C’est une bonne chose, dans la mesure où certains résidents déprimaient et ne mangeaient plus.

Les restaurants, bars et hôtels vont voir leur ouverture décaler au-delà du 11 mai. Nous en ignorons encore la date.

Nos secrétaires Laurence et Jahéda se portent bien. Chaque semaine, nous organisons une réunion de BN restreint par visioconférence de nos domiciles respectifs. Après quelques mises au point, cela fonctionne bien, nous permet de rester en contact et de prendre des décisions collégialement.

Nous devrons étudier la possibilité de poursuivre ce genre de réunions, dans un contexte un peu différent, du siège notamment, pour des réunions sur des thèmes bien précis.

Prenez soin de vous et des autres.

Avec toute mon amitié.

Philippe MOUË

Président National UNRP