COMMUNIQUE DU 15 AVRIL 2020

Bonjour à vous tous,

Les fêtes de Pâques viennent de se terminer dans une ambiance bien particulière : pas de regroupement familial autour d’un bon repas, peu de chasses aux œufs et de chocolats mangés.

Pour clôturer ce week-end, le Président de la République a pris la parole une nouvelle fois :

L’annonce essentielle a été celle de la date pivot de fin de confinement progressif : organisation de la reprise des écoles, collèges et lycées qui soulève beaucoup d’interrogations et de controverses : comment gérer les gestes barrières pour les maternelles, l’affluence et la proximité dans les cantines, le port du masque dans les crèches, le risque de reprise de la pandémie ???

Autant de questions bien légitimes car, malgré l’annonce de distribution généralisée de masques « Grand Public » à toute la population pour le 11 Mai, nous sommes toujours dans l’attente de ceux-ci, même payants, dans les pharmacies.

Le Président MACRON a annoncé également la réouverture des petits commerces (coiffeurs, fleuristes, jardinage, bricolage, etc..) mais a exclus, pour le moment, la reprise des restaurants, bars, hôtels. Ce qui va nous contraindre à repousser certainement la tenue de notre prochain conseil d’administration national, au mois de septembre, pour plus de tranquillité.

Il va rester des points difficiles à gérer : le déconfinement des personnes âgées dans les maisons de retraite, ainsi que celles qui vivent à leurs domiciles : quels tests vont être mis en place ?

Les vaccins ne sont pas prévus avant 12 à 18 mois. En attendant, il faudra protéger toute cette population.

Pour l’instant, contentons-nous de rester chez nous. Le volet positif est que l’épidémie se stabilise, voire décroit si l’on en juge par rapport aux admissions dans les services de réanimation. Le nombre de décès est, par contre, toujours effrayant et nos morts s’en vont sans l’entourage de leur famille.

A l’UNRP, nous souhaitons que nos adhérents soient épargnés par ce terrible fléau. Aussi, nous le répétons, les sections doivent s’organiser pour prendre des nouvelles de leurs adhérents les plus fragiles. C’est cela qui fait l’importance d’un réseau d’entraide comme le nôtre et qui nous permettra, aussi, de conserver nos adhérents, en attendant des jours meilleurs pour en contacter de futurs.

Certains conseils départementaux de la citoyenneté et de l’autonomie vont renouveler leurs instances cette année. Pensez à refaire acte de candidature pour ceux qui y siègent déjà et à postuler pour les responsables de section qui le souhaiteraient ; c’est dans les CDCA que sont financées les aides à la perte d’autonomie pour les personnes âgées et celles souffrant d’un handicap.

Nous allons profiter de ces moments de fermeture du siège pour effectuer des travaux de câblage informatique plus performant et sécurisant.

Je vous retrouverai la semaine prochaine. En attendant, prenez soin de vous et des autres.

Avec toute ma cordiale sympathie.

Philippe MOUË

Président National UNRP