COMMUNIQUE DU 07 AVRIL 2020

Bonjour à vous tous,

Malgré le beau temps et les tentations de vouloir prendre l’air, nous n’avons pas le choix : il faut rester confiner pour ne pas anéantir le travail énorme et dangereux fourni par les soignants et toutes les professions engagées dans la lutte contre le COVID 19.

Evidemment, pour les habitants des villes qui sont contraints de rester dans leurs appartements, la situation est bien plus compliquée que pour ceux qui possèdent un jardin.

Il est curieux d’entendre le changement de discours des Pouvoirs Publics. Au début de la crise, le port du masque ne concernait que les contaminés ou les soignants ; il était inutile pour les autres. La raison : nous en avions très peu, trop peu.

Maintenant que les stocks commencent à être réapprovisionnés, il faudrait que tout le monde en porte. Quelle incohérence !!!!! Doit-on continuer à se moquer de la population de cette manière ?

Après, va se poser la question de la sortie du confinement. Quand ? Comment ?

Nous en sommes encore loin mais il ne faut surtout pas prendre cette phase à la légère comme nous l’avons fait pour ce tout début de crise en Chine.

Beaucoup d’entre vous, nous font part de leur étonnement, voire de leur colère quant à la gestion de cette pandémie par l’Etat : hécatombe de morts dans les EHPAD, absences de masques, de tests, choix de prises en charge dans les établissements hospitaliers, etc…

J’en ai déjà parlé, nous sommes toujours dans cette période de crise qui va se prolonger sans aucun doute ; il sera indispensable de demander des comptes sur tous ces dysfonctionnements inadmissibles dès que nous en serons sortis, par l’intermédiaire du Pôle des retraités de la fonction publique qui est l’Instance la plus appropriée pour nous faire entendre.

Les sections peuvent nous faire parvenir par mail (contact@unrp.com) les demandes de secours-décès, nous les traiterons au fur et à mesure.

il serait préférable de nous transmettre les cotisations par virement car nous ne pouvons pas nous rendre en banque.

Soyez prudents, restez chez vous et à la semaine prochaine.

Avec toute mon amitié.

Philippe MOUË

Président National UNRP